Sévices carcéraux

Dead-Men présente : Violette Anthémis
WiP (women in prison), par Matheo

Dead-Men présente : Violette Anthémis - WiP (women in prison), par Matheo
Dead-Men présente : Violette Anthémis - WiP (women in prison), par Matheo

Un livre sur une prisonnière de Jesús Franco

Pour sa deuxième nouvelle, Matheo nous offre une histoire d'exploitation où Violette Anthémis est une prisonnière maltraitée. Comme dans les vieux films de femmes en prison que vous regardiez en loucedé au lieu de faire vos devoirs.

Synopsis

Violette découvre les joies d'un système carcéral dominé par les hommes, où les femmes sont complices.

D'accord, c'est une farce pornographique. Mais...

Télécharger gratuitement l'ebook
WiP (women in prison)

Attention, la couverture du Google Play est censurée !

Extrait

La première semaine procura à Violette une sensation trompeuse de routine et de relative sécurité. Personne ne vint la trouver pour l’interroger. Elle passait le plus clair de son temps avec 74-65 et, trois ou quatre fois, elle dut satisfaire 6e-69. Les bleus et les marques de violences s’estompèrent jusqu’à disparaître.
La deuxième semaine ressembla à la première, sauf quand des gardes l’emportèrent pour l’interroger encore une fois. Ils l’attachèrent sur une chaise, les jambes écartées, et la masturbèrent avec un jet d’eau puissant, tout en répétant inlassablement la même question : « Pourquoi êtes-vous là ? » Dans un premier temps, Violette se surprit à jouir. Trois fois, dont une particulièrement intense. Mais le jet incessant devenait désagréable ; sa vulve s’irrita et gonfla, le plaisir se mua en une douleur de plus en plus aiguë au point que les larmes lui montèrent aux yeux.
Comme ils n’arrivaient à rien, les gardes installèrent deux lances supplémentaires et le liquide glacial sous haute pression lui écrasa insupportablement les seins. Les chairs battaient, secouées avec une intensité incroyable. Violette imagina qu’ils allaient exploser ou s’arracher. Pire, le froid lui congestionnait les poumons et les hoquets de ses pleurs moururent, faute de souffle.
De temps en temps, quelqu’un coupait l’eau et venait lui gifler les seins et le vagin. La douleur devenait alors intolérable, mais ce n’était rien comparé à celle qui suivait le retour des jets.

WiP (women in prison)

Informations complémentaires

Auteur

Matheo

Modèle

Miss Edith Oswald

Fonctionnalités

Texte flottant

Langue

Français

Appareils recommandés

Ordinateur, tablette, téléphone,
lecteur de livres numériques.

Genre

Romans et nouvelles de genre (CLIL 3445), Nouvelles (CLIL 3621), Romans érotiques (CLIL 3487), Thriller psychologique (CLIL 3454).

ISBN ePub

979-10-96419-17-3

ISBN PDF

979-10-96419-19-7