Les meilleures liseuses d’ebooks (ebook readers)

Tout le monde n’a pas les moyens ou l’envie de se payer une tablette dédiée simplement pour lire des ebooks. Certes, elles apportent un confort de lecture indéniable. Mais elles représentent un investissement inutile pour celles et ceux qui aiment les livres en papier et qui n’utilisent des liseuses qu’en déplacement ou sur ordinateur. Et surtout, elles ne servent qu’à lire des ebooks, rien d’autre.

Alors, me direz-vous, dans ce cas, une liseuse est une liseuse.

Et bien non.

Pourquoi ? Parce que certaines sont nettement mieux fichues que d’autres, pardi !

Nous vous proposons donc une sélection non exhaustive de liseuses plus ou moins testées et plus ou moins approuvées. Nous les avons utilisées sans chercher à bouleverser nos habitudes, et par-dessus tout, nous n’avons pas atteint de consensus.

Qu’à cela ne tienne, ce n’est pas ça qui va nous arrêter ! Voici notre nouvelle liste totalement subjective de liseuses pour stations et smartphones.

Les liseuses d’ebooks pour station de travail

Aussi étrange que cela puisse paraître aux Millennials, certains débris du siècle dernier apprécient de lire sur le web plutôt que de regarder des vidéos. Mais, comme pour certaines vidéos, ces débris apprécient également de lire tout en conservant les mains libres.

Oui, mesdames et messieurs, il y a des gens qui aiment lire sur une station de bureau. Pire, il y en a même qui y sont obligés.

Apple II
Bien choisir sa liseuse sur un ordinateur de bureau

Freda

Nous avons découvert Freda sur le Microsoft Store un peu par hasard, en effectuant des recherches pour cet article.

Freda supporte également une grande quantité de formats et jouit de quelques fonctions bien pratiques (dont un accès à des catalogues en ligne). Celle qui a retenu notre attention est un paramétrage particulier pour les dyslexiques.

Sympa, si ce n’est pour les achats in app qui permettent de se débarrasser de la publicité.

Plateformes : Freda est disponible sur Windows à partir de la version 8.1.

Prix : Freda est gratuit, mais affiche de la publicité et propose des achats in app (téléchargez Freda sur le store Microsoft : https://www.microsoft.com/fr-fr/p/freda/9wzdncrfj43b?ocid=badge&rtc=1&activetab=pivot:overviewtab)

Les plus :

  • la petite pensée pour les dyslexiques
  • simplicité d’utilisation
  • configuration assez poussée

Les moins :

  • publicité
  • achats in app

Calibre

La plus connue des liseuses : Calibre.

Nous l’utilisons tous au sein de l’équipe. Elle est puissante, elle supporte un nombre phénoménal de formats, elle permet de télécharger des ebooks, de gérer efficacement sa bibliothèque, elle est gratuite… et elle est intolérable.

Calibre, tout le monde s’en sert comme convertisseur d’ebooks, pas comme liseuse.

Pour faire simple, c’est un excellent outil de travail et un convertisseur de qualité, c’est open source, mais une liseuse banale.

La liseuse de Calibre dispose d’une version sans installation assez intéressante. Elle est bien entendu configurable dans ses moindres détails. En revanche, qu’est-ce qu’elle est moche ! Nous sommes navrés de dire ça avec le travail titanesque fourni par les équipes derrière Calibre, mais elle ne donne pas envie de lire des ebooks.

Plateformes : Calibre est disponible pour Windows à partir de Windows Vista (en 32 et 64 bits), sur Mac à partir de macOS 10.9 et sur Linux.

Prix : Calibre est gratuit (téléchargez Calibre : https://calibre-ebook.com/download)

Les plus :

  • totalement gratuit
  • complet
  • puissant
  • permets de convertir des ebooks
  • disponible sous Linux
  • open source

Les moins :

  • complexe
  • moche
  • assez lourd

Sumatra PDF

La liseuse qui n’en est pas une utilisée par Dead-Men et Paul et JM.

Léger, rapide, puissant, sans fioritures, Sumatra est absolument parfait. Certes, il ne fait pas tout un tas de choses : il ne gère pas les bibliothèques, il n’offre pas de gadgets qui font super chouettes, etc. Non. En réalité, Sumatra ne fait qu’une seule chose : lire des fichiers PDF, EPUB, Mobi, XPS, DjVu, CHM, CBZ et CBR. En revanche, il le fait très bien et avec un encombrement minimum, au point qu’il existe même une version sans installation. Et c’est là qu’on réalise qu’en fait, le reste, on s’en fiche !

Plateformes : Sumatra PDF est disponible sur Windows à partir de XP.

Prix : Sumatra PDF est gratuit (https://www.sumatrapdfreader.org/download-free-pdf-viewer.html)

Les plus :

  • léger
  • rapide
  • confortable
  • extrêmement simple
  • aucune pseudo-commodité

Les moins :

  • aucune pseudo-commodité
  • uniquement disponible sous Windows

FBReader

Voir dans la section mobile.

Google Play Livres

Voir dans la section mobile.

Les liseuses d’ebooks pour mobile

Comment éviter de trimballer sa bibliothèque pendant les vacances ? Même nous, fervents défenseurs du papier, nous apprécions d’avoir nos livres à disposition sans nous encombrer de trois sacs supplémentaires qui pèsent 25 à 30 kg chacun.

Si les liseuses gratuites et de qualité ne manquent pas sous Android, elles sont un peu plus rares sous iOS.

Bien choisir sa liseuse sur smartphone

Aldiko Book Reader

Aldiko Book Reader est un dinosaure : vieillot d’apparence et semble-t-il disponible depuis que les téléphones ont des boutiques. Qu’à cela ne tienne, la liseuse est très complète et plutôt agréable et simple à utiliser.

Malheureusement, la présence de publicité gâche l’expérience, et il faudra mettre la main au porte-monnaie pour s’en débarrasser. Pire, les conditions d’utilisation chez Apple ne sont pas très claires et beaucoup de liens vers la documentation sont cassés.

Plateformes : Aldiko Book Reader est disponible à partir d’Android 4.0. et iOS 8.0.

Prix : Aldiko Book Reader est gratuit, mais affiche de la publicité et propose des achats in app. (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.aldiko.android / https://itunes.apple.com/fr/app/aldiko-book-reader/id974117987?mt=8).

Les plus :

  • capable de lire à peu près tout
  • confortable

Les moins :

  • moche
  • relativement lourd
  • publicité
  • achats in app

EbookDroid

La liseuse EBookDroid possède sa petite base de fan, malgré une présentation d’une autre époque. À raison : EBookDroid est personnalisable à l’extrême, flexible et lit presque tous les formats existants. Et tout ça pour pas un rond, puisque la liseuse est gratuite et sans publicité !

Son principal défaut, puisqu’il en faut un, est de n’être disponible que sous Android. Une fois de plus, les utilisateurs d’iOS peuvent se rhabiller.

Plateformes : Android (la version nécessaire varie selon les appareils).

Prix : EbookDroid est gratuit (https://play.google.com/store/apps/details?id=org.ebookdroid).

Les plus :

  • totalement et véritablement gratuite
  • extrêmement personnalisable
  • capable de lire à peu près tout
  • reste léger

Les moins :

  • une présentation discutable

FBReader

FBReader, malgré sa popularité, semble rencontrer des difficultés : livres incomplets, problèmes réseau, perte de marque-page, etc.

Ce qui est dommage, car FBReader est une solution multiplateforme intéressante, avec une version gratuite contentant des annonces et une version « premium » à 4,99 € offrant quelques fonctionnalités supplémentaires.

À essayer avant d’acheter, donc.

Sinon, FBReader propose une présentation simple, claire et épurée. La liseuse supporte la plupart des formats, y compris compressés, à la notable exception du format ACSM (Adobe Content Server Management). Comme il s’agit d’un verrou numérique, ce n’est pas une hérésie.

Plateformes : toutes : iOS à partir de la version 9.3, Android à partir de la version 1.5, Windows Phone, BlackBerry 10.2.1, SailfishOS, Windows à partir de XP, MacOS à partir de la version 10.11, Linux, etc.

Prix : FBReader est gratuit avec des annonces, mais une version « premium » est disponible pour 4,99 € (https://fbreader.org).

Les plus :

  • puissant
  • simple et lisible
  • multiplateformes

Les moins :

  • publicité ou « premium »
  • semblerait-il, des problèmes (à vérifier)

FullReader

FullReader est une liseuse pour Android avec à peu près toutes les options que l’on attend d’une telle application. De ce côté-là, pas grand-chose à redire. Elle supporte également de nombreux formats (fb2, ePub, txt, PDF, doc, docx, cbr, cbz, rtf, DjVu, DjV, html, htm, mobi, xps, oxps, odt, rar, zip, 7z, MP3).

La présentation est simple, mais pas toujours heureuse. En revanche, l’affichage des pages est impeccable, ce qui est le principal.

Le gros bémol, ce sont les annonces et les achats in app.

De même, en épluchant les commentaires d’utilisateurs, il semblerait que l’application connaisse quelques soucis avec les terminaux Samsung ; nous n’avons pas été en mesure de le vérifier, mais vous voilà prévenus.

Plateformes : Android à partir de la version 4.1.

Prix : FullReader est gratuit avec des annonces et des achats in app (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.fullreader).

Les plus :

  • puissant
  • simple d’utilisation

Les moins :

  • uniquement sous Android
  • annonces et achats in app
  • semblerait-il, des problèmes avec les terminaux Samsung (à vérifier)

Apple Books

La liseuse maison d’Apple, fournie avec iOS 12.

Pas grand-chose à en dire. Il faut aimer le style Apple et le cloisonnement extrême. Il est amusant de constater que la pomme annonce ses nouveautés comme des révolutions alors qu’elles sont disponibles presque partout ailleurs depuis belle lurette. C’est la griffe de la boîte, après tout. Mais si vous êtes déjà enfermé dans cet écosystème, autant en profiter, non ?

Ça reste à voir.

Apple Books remplace la monstruosité qu’était iBooks. L’interface est claire et épurée, mais Apple oblige, l’application pousse à l’achat. Elle a tendance à brûler les yeux (le Retina n’a pas que des avantages). De plus, le transfert de livres relève purement et simplement du cauchemar éveillé.

Bref, Apple Books est un produit Apple, avec tout ce que cela sous-entend. À moins d’être un fanatique de la marque, il y a mieux partout ailleurs.

Plateformes : fourni d’office à partir d’iOS 12.

Prix : Apple Books est gratuit avec des incitations incessantes à l’achat.

Les plus :

  • gratuit
  • présentation « à la Apple »

Les moins :

  • présentation « à la Apple »
  • brutal pour les yeux, le confort de lecture est franchement à revoir
  • l’importation et l’exportation fantaisistes
  • uniquement pour iOS à partir de la version 12
  • sollicitations pour acheter des livres

Google Play Books

La liseuse maison Google, disponible partout, qui permet d’acheter des livres, de les lire (encore heureux), et d’importer quelque 50 000 volumes.

C’est du Google. C’est-à-dire que c’est gratuit et puissant à l’utilisation, mais quelque peu confus pour celles et ceux qui ne s’y penchent pas. Et il faut un compte Google.

Après, Google Play Books offre toutes les options que l’on attend d’une liseuse, et tout ça en restant multiplateforme. De ce point de vue, il n’y a rien à redire. La présentation est claire, épurée et — une fois qu’on a compris le fonctionnement — simple et efficace.

En revanche, Google incite constamment à l’achat (rassurez-vous, pas durant la lecture) sur sa plateforme.

Plateforme : Android (la version varie selon les appareils), iOS à partir de la version 10.3, partout ailleurs par le navigateur.

Prix : gratuit, avec un magasin intégré (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.google.android.apps.books / https://itunes.apple.com/us/app/google-play-books/id400989007 / https://books.google.com/books).

Les plus :

  • fonctionnalités
  • disponibilité
  • présentation
  • multiplateforme

Les moins :

  • pas instantanément intuitif
  • nécessité de posséder un compte Google
  • sollicitations pour acheter des livres

Et maintenant ? Qu’est-ce que je lis ?

Alors ça, c’est à vous de voir. Bien entendu, nous vous conseillons de tenter les coquines inepties de Violette Anthémis. Ou, d’ici peu, le roman sur la piraterie Dead Men’s Tales.

Dead Woman Camille a également publié un petit guide expliquant où télécharger des livres gratuitement. Pourquoi ne pas commencer par là ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *