Survivre du Black Friday jusqu’au Cyber Monday

Comme tous les ans, c’est la grand-messe commerciale, l’équivalent commercial de la junk food : le week-end du Black Friday, qui se termine par le Cyber Monday.



Les versions Cheesecake de Violette Anthémis à moins de 1 € pour le Black Friday


Et pendant tout ce temps, mesdames et messieurs, toutes les versions Cheesecake des nouvelles de Violette Anthémis sont à 0,99 € au lieu de 1,50 €. Vous m’avez parfaitement compris : trois pour moins que le prix de deux ! Avant, c’était moins cher qu’un caoua (sauf à Paris), maintenant, c’est tout simplement de la concurrence déloyale vis a vis du café !


Quand on lit comme ça, on dirait que j’ai repris la poissonnerie de ma mère à Ménilmontant. Ce qui n’est pas le cas, je déteste le poisson ; je laisse ça à ceux qui suivent un régime à base de métaux lourds.
Mais ça n’a rien à voir. Je m’égare une fois de plus.

Comme je disais, chaque nouvelle de Violette Anthémis en version Cheesecake (douze au total pour le moment, avec deux ou trois autres en route… punaise, ça devrait être ça, l’exclusivité, la nouvelle à sensation !) est au prix de 0,99 € pour la durée des soldes américaines.
Il faut bien céder à la mode du Black Friday. Oui, je dis « mode », car il n’y a pas longtemps encore, en France, tout le monde se fichait du lancement des achats de fin d’année post-Thanksgiving (ou action de grâce au Canada). Tout simplement parce que nous ne fêtons pas Thanksgiving. Voilà, voilà.

C’est un peu ridicule de dépenser 1,50 €


Pas de pratiquer cette manie commerciale du Black Friday, non. Après tout, nous mangeons bien (et avec plaisir) des hamburgers.
Non, je dis que c’est ridicule de mettre 1,50 € dans une version Cheesecake. Sauf si c’est par amour, mais ce n’est pas quelque chose que nous cultivons, non. Franchement ? Dépenser 1,50 € pour lire une nouvelle disponible gratuitement et regarder une jeune femme se déshabiller, alors qu’il y en a plein l’Internet pour pas un rond ?
Parce que pour mémoire, les Cheesecake editions sont des versions illustrées des nouvelles de Violette Anthémis, avec en plus une galerie d’images friponnes. Un strip-tease, quoi.

Donc, 0,99 €, c’est carrément l’occasion d’en profiter ! Et à ce prix-là, autant en acheter plusieurs !

0 réponse sur “Survivre du Black Friday jusqu’au Cyber Monday”

  1. Rien à voir, mais tu sais qu'on a perdu la page "qui c'est qu'on est ?"
    Physiquement perdu, je veux dire.
    Aucun lien, c'est une chose, mais elle n'est même pas dans les archives.

    J'y reviendrai, car on me signale que ce chat n'est pas privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *