Violette Anthémis lève le voile

En décembre 2015 paraissait la dernière nouvelle de Violette Anthémis écrite par Dead-Men, Sex Toy. Après, il y a eu la suivante, toujours en cours de correction : Les mauvaises habitudes. La postultième, ou quelque chose de ce genre.
Et bien Les mauvaises habitudes devient l’antepostultième.

 

Une nouvelle histoire de Violette Anthémis, vraiment ?

 

Le « Puits des Histoires Perdues »


Je sais, ça ne veut rien dire.
Je vous fais la version dé-latin-de-cuisinisée. Depuis que Dead Woman Juliette est arrivée, elle nous a pondu une nouvelle (Les mauvaises habitudes). De mon côté, j’ai fouillé nos archives, savamment appelées « Puits des Histoires Perdues » (PHP… DM JM a de l’humour étrange comme ça) en l’honneur de Jasper Fforde.
Pour l’anecdote, plein de saloperies traînent dans le « Puits » : idées en vrac, ébauches de scénarios, anciennes versions, histoires non terminées, etc.

Violette Anthémis — Le voile


Et là je tombe sur une première version de notre histoire d’Halloween, Erotic fantasy. Alors, rien à voir avec ce que nous avons retenu. Il s’agit d’une histoire très étrange intitulée Le voile, pondue par DM JM. Si j’en crois l’horodatage, elle date de début 2015 et elle n’a pas été retenue par Dead Men Paul et JM, car jugée trop longue. Ces deux fripouilles ont fait ça dans leur coin, parce que je n’en avais jamais entendu parler.

Ce que j’ai trouvé est une histoire non terminée de 39 pages.
Et comme je suis la maîtresse absolue pour tout ce qui concerne Violette Anthémis, j’ai ressorti le fichier, je l’ai envoyé par mail à DM JM (ce qui est idiot, car son espace de travail dans le cloud est synchronisé avec son ordinateur, ce qui signifie qu’il l’a déjà sur un de ses disques). Avec cette pièce jointe, j’ai ajouté ce mot charmant d’encouragement : « Fous-toi au boulot trou du cul. Tu as deux semaines pour terminer cette histoire. »
C’était il y a presque deux mois.

Une nouvelle galerie de Violette Anthémis, vraiment ?


Ce lundi 27 novembre, j’ai reçu un email de cet abruti avec la version non corrigée et un message chaleureux où un mot sur cinq était « connasse ». Je l’ai lue, son histoire. Il l’a mise à jour, il l’a terminée et… il a même retrouvé les photos de Miss Edith Oswald qui devaient l’accompagner.
Au détail près que la scène qu’elles illustrent n’existe plus vraiment.
Un détail.

Comme DM JM est monumentalement occupé à tenter de payer son loyer, j’ai benoîtement confié la correction à Dead Woman Juliette (qu’elle serve un peu à quelque chose). Il devrait donc bientôt y avoir une nouvelle histoire de Violette Anthémis avec une nouvelle galerie.

En attendant, voici quelques photos issues de ce que j’ai trouvé. Elles sont en l’état, redimensionnées, mais non retouchées.

 

 

 

 





Dead Woman Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *